• Etonnant ...

     

    L'Allemagne prévoit une loi obligeant les femmes infidèles
    à avouer le nom de leur amant, en cas de grossesse, à leur conjoint ...Et pas un mot sur les réseaux ... Où donc sont passés les défenseurs du droit, de la liberté de la femme ?
    Ce droit tant décrié, il n'ya pas si longtemps ... Sont aphones !

    Bon! Après tout, faut être responsable de ses actes ... Mais même si l'infidélité, c'est pas beau, cela ne mérite pas qu'une loi pointe la fautive du doigt, afin d'obtenir pour le 'faux-père' le remboursement des frais d'entretien de l'enfant sur une période de deux ans. 

    Du délire !  Un déballage sur la place publique pour une question d'argent seulement sur deux ans ! A moins que le but, finalement, où aujourd'hui ,tout est recensé, soit de  comptabiliser les "cocufié(es)"....

    Enfin bref ! c'est pas chez nous alors ... On s'en fout ... A tort ... Faut savoir que la France, c'est pas nouveau, lorgne sur tout c'qui s'passe ailleurs, c'est pas sa faute, elle n'sait pas faire toute seule ... Et là, ya danger ...

    On risque fort d'assister dans quelques temps à de longs mois de batailles, de manifestations, les pros liberté de la femme contre les pros droit de l'homme ... Et  l'enfant dans tout cela ?
    Est ce  vraiment important ....

                                                                                     5/09/16

    « »