• J'aurais pu, attendre une occasion quelconque et m'exprimer sur le lynchage de Champigny mais ... Je préfère laisser parler cette personne que j'approuve . Comme quoi, la définition du "bisounours" mot important et récurrent dans le vocabulaire de certains/es, semble plutôt erronée . Tenter de changer leur vision est  cause perdue tant ils sont obtus/ses et plus que  dur de la feuille.  C'est aussi  leur démontrer que contrairement à ce qu'ils pensent, les actes des uns ne sont pas forcément une généralité chez les autres.   

    P.S Petit bémol malgré tout, pour moi les auteurs ne sont ni voyous ni racailles mais tout bonnement des animaux.  

     


    1 commentaire
  • Quand l'intolérance tue ...

     

    Ce n'est pas l' histoire d'un étranger vs français ou inversement, non ...

    Mais bien celle de deux français, dont l'un supérieur,étouffé par son homophobie et oppressé par son envie de détruire l'autre, va finalement arriver à ses fins. Sans doute s'attendait il à une démission, finalement à grand coup de harcèlement, il obtiendra le corps au bout d'une corde, du second.

    Ironie du sort le matin du jour de sa mort, sa grand mère était portée en terre ...

    Puisse le supérieur vivre avec c'la sur la conscience et surtout puisse t-il être puni de son comportement, tout gradé qu'il soit, au point d'être radié de cette corporation dont la valeur première est tout de même le respect de l'autre.

    RIP à celui qui voulait juste faire le métier qu'il aimait et vivre sa vie comme il la souhaitait. 


  •  

    C'est dans l'air du temps... 

     

    La magie de Noël ! Parlons-en de la magie quant au 1er Novembre on voit dans les supermarchés fleurir les rayons de jouets, pi allant de l'un à l'autre, les adultes avec les bambins, perchés, dans les caddys ..

    Lire la suite...