•  

     

    Extrait (tel quel): " J'aurais dû mourir, j'aurais préféré mourir que de survivre à la mort de mon petit. Mais comment aurais-je laisser si longtemps ma famille en proie à ce monstre ? "

    Quand même... Après 47 ans de souffrance...

    3 coups pour sortir d'une violence, d'un silence ...
    Une femme fermée et confuse au cours des audiences...
    Affaire jugée, au bout une clémence ...
    Parution d'un livre, comble de l'indécence...
    Pourquoi pas un film, gardons la cadence...
    Regrets du geste, non, parfaite indifférence...
    Mais quand argent, notoriété montent en puissance...
    De ceux et celles qui ont clamés votre innocence ... 

    On espère toujours et encore  l'indulgence...

                                                                   26/02/17

    « »