• Flemmarde ...

     

    J'avais déja écrit sur le sujet, au vu de l'actualité je remonte l'article :

    ***

    Le droit 

    au shoot ...Allons y piquons nous, piquons nous … C'la sera bientôt possible  et autorisé pour peu que l'on se rende dans une salle de consommation de drogue à moindre risque. Endroit calme, avec cabinet médical à disposition au cas où, et matériel fourni s'il vous plait … Seul le produit est a apporter ... 

    Oui ! Le but n'étant pas d 'aider les toxicos à décrocher mais d'éviter qu'ils soient stressés, qu'ils laissent trainer leur seringue partout, et évidemment de diminuer les risques d'overdose.

    Problème ! Gros problème … Avec un S au bout parce que j'en vois plusieurs.

    1; J'envie pas les parents qui n'ont de cesse de répéter à leurs gamins que la drogue  est un danger, qu'on peut en mourir … Alors que la loi semble l'autoriser et offre même des endroits confortables pour le faire ...

    2; Ces salles ayant des horaires, j'vois mal le toxico attendre patiemment l'heure  d'ouverture … Il continuera suivant ses besoins dans des endroits surveillés ou pas, jetant ses seringues ici ou là. Les risques d'overdose et de propagation du sida seront toujours là ...

    3; Fumer un joint est illicite .. Se faire prendre avec du cannabis, même pour consommation personnelle est source d'ennuis. Ces salles ne vont elles pas en quelque sorte précipiter les p'tits fumaillons vers une drogue plus dure et permise ? Bel avenir qu'on leur propose là ...

    4;Comment stopper le trafic de drogue puisque je le rappelle, faut pas stresser le client … Ni en entrant, ni dedans et encore moins en sortant …  Les dealers ont encore de beaux jours devant eux ...

    Ah ! Du bruit, du vent et beaucoup d'argent pour ... Peu de résultat sauf peut être arriver finalement à banaliser 'la chose' ...

    Et pendant c'temps là … les 'cloppeurs' sont taxés et montrés du doigt … Ya une logique la dedans qui me dépasse … Ou bien ça yest, j'suis entrée dans la catégorie 'des vieux cons' ..

     

    ****

    Je rajoute aujourd'hui, que je reste scotchée quant à la prochaine ouverture de l'endroit '" shooting'"... A l'heure où la sécu n'a plus un sou où être malade et soigné  est devenu un luxe ... Non décidément, ça ne passe pas !

    Je ne juge pas les drogué(es), chacun(e) fait ce qu'il veut d'sa peau et d'sa vie ... Je condamne, par contre le gouvernement et le fait de devoir être, une fois de plus, ponctionnée tous les mois, par une sécurité sociale qui refuse de rembourser des soins à des personnes qui n'ont pas choisies d'être malades, elles. Faut il pour être considéré devenir marginal, assisté, délinquant etc ? Qu'on nous le dise ! c'la nous évitera de nous crever au boulot ... pour rien !

                                                                              11/10/16

    « »