• Ah la la ...

     

     

    La subtilité française ... Connaitre la différence entre délation et dénonciation ... Pas une mince affaire !
    La définition du premier ramène au second et vice versa ... C'est donc du kifkif bourricot. Pourtant ya un p'tit bémol ...

     

     On délationne (ouep! j'l'ai dit, j'aime bien inventer) par mépris, on dénonce par devoir !
    Appelons donc un chat ... Un chat !
    La dénonciation est motivée par le bien être d'une autre personne (maltraitance, harcèlement, discrimination, violence) ...
    La délation, elle, est la volonté de nuire à l'autre (comme ça, pour le plaisir parce que machin ou trucmuche a une tronche qui ne revient pas).
    Bizarrement, les candidats à cette dernière semblent beaucoup plus nombreux. Sont ils pour autant de bons citoyens ...C'la reste à prouver !
      Bon ! j'vous fais grâce de la cerise sur le gâteau ... L'action, quelle qu'elle soit, saupoudrée de calomnies...
    Très courtisée aussi par les temps qui court ...

                                                                                   01/05/16

      

    « »