•  L'printemps

    Avec l'arrivée du soleil, la hausse de température, on voit apparaître sur les talus et les herbages, les p'tites fleurs semées par les oiseaux, dans les jardins celles plantées par la main de l'homme.

     Les arbres se rhabillent, leurs branches bourgeonnent , l'herbe à leur pied prend une belle couleur verte … Et pi, et pi … s'élèvent les taupinières et les panneaux d'travaux . L'un comme l'autre poussant comme des champignons. Les deuxièmes ayant leur préférence … Le mois de Mai ! Le mois le plus actif … Entre les jours fériés et les ponts … Pointent alors, ralentisseurs et ronds points … Tous bien 'pensé' … Pourquoi mettre les premiers sur une route principale à forte circulation alors qu'il est si facile de les positionner sur celles sortant des villages et où se trouve un stop au bout ? Té ! Idem pour les seconds infranchissables en cas de verglas … Braquons tout c'que nous voulons, et serrons mâchoires et fesses … L'trottoir et les barrières d'en face nous tendent les bras …

    Un autre truc aussi très à la mode ces derniers temps … Les rétrécisseurs de chaussée … Ils s'installent partout dans les villages. Oh ! On n'décide pas à la légère de leur installation, tout est discuté avant, longtemps avant, n'y trouvant que des avantages. Ouèp ! On voit tellement plus loin que l'bout d'son nez, qu'on a même pas songé, alors qu'ils sont légion quand même dans les villages, aux agriculteurs. J'donne pas cher des bordures de ces trucs, les tracteurs et les engins étant bientôt plus larges que la route, ni à la pauv'bagnole qui se trouvera là, coincée entre le mur, les dents d'la charrue, et le ciment du rétrécisseur.

    Malgré tout, c'est bieau l' printemps, il offre un éclairage exceptionnel dommage qu'il n'éclaire pas partout ...

    ****

    « »