• Mince !

     

    J'ai perdu mes voisins … Envolés les joyeux fêtards …

    de leur propre gré ou expulsés … J'sais pas.

    Terminé les fiestas qui démarraient toutes gentillettes avant de partir en vrille au milieu de la nuit pour finir en eau de boudin vers 4h du matin.

    Depuis 3 jours, c'est silence radio ...C'est bien dommage, avec les beaux jours qui arrivent … Dans l'quartier on applaudit, moi suis triste avec leur départ j'ai perdu mon 3 en 1 … L'effet soporifique, le réveil en fanfare et la crise de rire au fond du lit. J'en r'trouverais pas des comme ça ...

    ****

     

    « »